Aller au contenu

Assurer la sécurité de sa voiture est indispensable avant de prendre la route. C’est une démarche indispensable en cas de tonneaux, de chocs ou de sorties de piste. La sécurité est une action clé dans la préparation automobile avant de se lancer sur la piste.

10 éléments importants du système de sécurité automobile

Le système de sécurité d’une voiture est double : La sécurité passive permet de réduire la gravité d’un accident alors que la sécurité active agit pour l’éviter. Voici les 10 points à contrôler régulièrement pour garantir la sécurité de votre voiture, de course ou non, et éviter une amende en cas d’équipement défectueux.

1- Installer un éclairage puissant

Les phares LED ont une durée de vie de 10 000 heures, très nettement supérieure aux ampoules conventionnelles. Ils sont économes en énergie et sont très puissants, parfaits pour rouler de nuit en toute sécurité.

2- Installer des sièges baquet

Le siège baquet est pensé pour le maintien, la sécurité et le confort du conducteur et des passagers. C’est un équipement de sécurité indispensable dans les compétitions automobiles, mais on les retrouve dans beaucoup de voitures de sport. Son objectif principal est de limiter les déplacements du corps du pilote, lors des phases d’accélération, des freinages brusques et dans les virages serrés.

3- La ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité permet de protéger les passagers et de limiter les conséquences des accidents de la route. C’est un dispositif de sécurité passif qui maintient le passager dans son siège en cas de collision ou de choc. Son port est obligatoire pour les places avant et arrière du véhicule depuis 1990.

4- Les sièges et les dispositifs d’assise pour enfants

La fixation et le réglage des sièges doivent être en bon état pour limiter les conséquences des accidents de la route. Il faut s’assurer que les sièges bébé sont conformes aux normes CE et sont adaptés à la morphologie du passager.

5- Les coussins gonflables et les airbags de sécurité

Les airbags se déclenchent automatiquement pour amortir un choc pour protéger le passager.

6- La visibilité

Vérifier la visibilité en voiture, c’est contrôler l’état du pare-brise, des essuie-glaces, des vitres, des rétroviseurs intérieurs et extérieurs. Il faut vérifier également les clignotants, ainsi que les feux avant et arrière, de détresse, de stop, d’éclairage des plaques d’immatriculation.

7- Le système de freinage

Le système de freinage concerne les disques de frein, les plaquettes et le liquide de frein. Le conducteur doit s’assurer que ces éléments sont en bon état de fonctionnement avant prendre la route. Le déséquilibre d’une plaquette peut entrainer le véhicule sur un coté lors du freinage.

8- Les amortisseurs

Le contrôle des amortisseurs consiste à s’assurer qu’il n’y a pas de fuite dans le circuit et que les fixations et la tige sont en bon état.

9- Les pneus

Les pneus sont les éléments de contact entre la voiture et le sol, ils doivent être en bon état pour offrir un freinage de qualité et une adhérence excellente. Avant de se mettre au volant, le conducteur doit s’assurer que la pression est correcte et que le pneumatique ne présente pas de signe d’usure, d’hernie ou de déchirure. Le contrôle du témoin d’usure est une solution de choix pour savoir que le pneu est usé, si la profondeur des rainures est inférieure à 1,6 mm.

10- Le système d’échappement

Le pot d’échappement est un équipement de sécurité à vérifier au démarrage de la voiture. Un échappement peut présenter une fuite ou un dysfonctionnement en cas de dégagement de fumée noire.