Aller au contenu

Une voiture propre est classée en 2 catégories

  • La voiture électrique, qui fonctionne avec 100% d’électricité
  • La voiture hybride, qui fonctionne avec 2 sources d’énergie, l’électricité et l’essence

Elle est définie comme voiture propre, car elle n’émet pas ou peu de gaz provenant d’une énergie fossile.

L’Etat pousse les Français à passer à la voiture électrique dans le cadre des plans d’actions sur la transition écologique visant une économie décarbonnée.

Voiture électrique ou thermique : Laquelle choisir ?

Le spot officiel du gouvernement pour promouvoir la voiture propre, à prendre avec du recul

Comparaison des prix

Une voiture électrique coûte en général plus cher qu’une voiture à moteur thermique, mais l’écart se réduit grâce aux aides de l’Etat

Le bonus écologique

Le bonus écologique est une aide de l’Etat plafonnée à 6 000 € pour une voiture et 7 000 € pour une camionnette, son montant correspond à 27 % du coût d’acquisition TTC du véhicule.

Les véhicules concernés sont les voitures

  • électriques
  • à hydrogène neuf ou d’occasion
  • hybrides rechargeables neufs

Si vous financez la voiture au comptant, le bonus écologique est déduit du prix à payer. Si vous le louez en LDD ou LOA, il est ajouté dans le premier apport.

C’est dans la majorité des cas le concessionnaire qui gère le dossier et qui fait l’intermédiaire entre l’Etat et ses clients. L’aide est donc déduite du prix à payer.

Pour l’obtenir, il faut réunir les 3 critères suivants

  • Le véhicule électrique doit être neuf
  • Le véhicule ne peut pas être vendu dans les 6 mois, ni avant avoir parcouru plus de 6 000 km
  • Le véhicule doit être immatriculé en France

La prime à la conversion

La prime à la conversion est une aide destinée à mettre à la casse les véhicules diesel ou essence trop âgés.

Cette aide va de 2 500€ à 5 000€, est déterminée en fonction de votre revenu fiscal et est cumulable avec le bonus écologique.

Les personnes physiques dont le revenu fiscal de référence est < 13478€ bénéficient d’une prime de 5000 euros pour un véhicule électrique ou 3 000€ pour un véhicule thermique. 

Les personnes physiques dont le revenu fiscal de référence est > 13478€ bénéficient d’une prime de 2 500€ pour un véhicule électrique ou 1 500€ pour un véhicule thermique. 

La voiture propre du futur

L’autonomie

L’autonomie d’une voiture électrique compacte récente, équipée d’une batterie de 50 kWh, peut atteindre 350 km sur route et 250 km sur autoroute.

L’autonomie dépend directement de la capacité de sa batterie. Les capacités sont insuffisantes aujourd’hui, car cette technologie coûte cher et les constructeurs doivent composer entre une capacité suffisante et un prix pas trop élevé.

Comment augmenter l’autonomie de sa voiture électrique ?

Le coût d’entretien

Le coût d’entretien d’une voiture électrique est quasi nul, car la mécanique est très simple et moins sujette aux pannes. la révision peut s’effectuer tous les 30 000 km contre 10 à 15 000 pour un modèle thermique.

L’assurance

L’assurance d’une voiture thermique est en général moins cher que celle d’une voiture essence pour des prestations comparables, car

  • les assureur veulent capter ce marché, ils font donc de nombreux gestes commerciaux
  • les premières études montrent qu’elles globalement sont moins sujettes aux accidents

L’impact sur l’environnement

Les études menées à ce sujet montrent que la propulsion électrique génère moins d’émissions de CO2 que la propulsion thermique. Mais la fabrication des batteries est plus polluante de 30% que la fabrication d’une voiture thermique à cause de l’extraction minière (litium, manganèse, cobalt) qui nécessite énormément de produits chimiques. Par contre, les industriels annoncent qu’elles se recyclent plutôt bien.