Aller au contenu

Les 2/3 des produits que nous jetons et qui finissent par polluer la planète pourraient être triés et recyclés. Pour cela, même si ce sont les changements de comportements chez les industriels qui ont l’impact le plus important sur la baisse des déchets dans le monde, nous, les consommateurs devons tous faire un effort collectif sur notre manière d’aborder la surconsommation. Nos actions personnelles s’inscrivent dans le plan d’action national sur la transition écologique voulu par tous les dirigeants du monde.

6 conseils pour limiter ses déchets ménagers

Moins gaspiller, c’est éviter de produire de déchets ou les recycler

Polluer moins, c’est adopter au quotidien des gestes qui visent à protéger la planète et cela démarre par ne pas produire de déchets ménagers. Si vous avez produit des déchets, recyclez les ! Voici quelques idées pour y arriver.

1- Stop au plastique jetable

Nous devons arrêter d’acheter des produits emballés dans du plastique jetable : blisters, tubes et bidons de toute sorte (crème, lessive, produits ménagers, bouteilles de shampoing, vaisselle jetable, Etc), car les mers et les campagnes sont saturées de ces déchets.

Cette mesure est très compliquée à mettre en place, car nous utilisons très régulièrement ces types de produits.

2- Acheter en vrac pour limiter les emballages

Acheter des produits en vrac a des effets directs sur toute la chaine de distribution, estime l’Adème dans une étude qui dresse des perspectives depuis les fournisseurs jusqu’aux consommateurs.

L’agence estime que nous sommes capables de réduire de 2/3 les emballages en changeant notre manière d’acheter, ce qui consiste à :

  • Acheter des produits en vrac et sans emballages, ce qui oblige à utiliser ses propres sacs réutilisables
  • N’acheter que la quantité nécessaire et faire de bons choix de consommation
Témoignages des consommateurs sur l’achat en vrac

3- Rajoutez un filtre à microfibres plastiques sur votre lave-linge

Les micro particules présentes dans le linge et lavées en machine libéreraient 500 000 microfibres de polyester et 700 000 d’acrylique pour 6 kg de linge selon Greenpace, qui conclue en disant que ces déchets représenterait entre 15% et 30% de la pollution des océans.

Attendez donc si possible le 1er janvier 2025 pour changer de lave linge, date à laquelle ils devront tous en être équipés.

Tout savoir sur le filtre à micro plastique pour le lave linge

4- Triez vos produits

Considérez que la première étape d’une filière de recyclage efficace de gestion des déchets au niveau national est la collecte et le tri sélectif de vos déchets dans votre habitation. Donc triez vos déchets, séparez bien les plastiques des déchets ménagers, mettez les dans les bacs et les poubelles de la bonne couleur et ne laissez pas les produits toxiques comme votre huile de vidange auto s’écouler dans caniveau. Votre action est indispensable à la chaine entière.

Le guide pour trier ses déchets ménagers

5- Luttez contre le gaspillage alimentaire et agissez pour le réemploi solidaire

Nous gaspillons collectivement l’équivalent de millions de repas chaque mois en France parce que nous achetons trop et mal. Ces produits alimentaires ont coûté de l’argent, de l’énergie et des ressources naturelles pour être produits et livrés, mais ont aussi créé des déchets en plastique.

Au total, 20 kg de déchets alimentaires et d’ordures ménagères, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés et 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés non consommés finissent à la poubelle chaque année et par personne.

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est apprendre et réappendre à faire sa cuisine et à privilégier le fait maison avec des produits locaux, à bien lire les étiquettes, à congeler les aliments à date courte, à ne mettre dans son assiette que ce qu’on pense manger, pas plus, à donner ce que vous pouvez plutôt que de le jeter.

Enfin, plutôt que de jeter vos déchets alimentaires végétaux (épluchures, trognons de pommes, Etc;), faites un tas de compost dans votre jardin ou sur votre balcon, c’est parfait pour que les insectes s’y développent et que l’eau y apporte de la vie.

6- Réparez ce que vous pouvez et préférez l’utilisation de pièces détachées issues de l’économie circulaire

L’obsolescence programmée est au coeur de la sur consommation et du gaspillage sous toutes ses formes au niveau mondial. Pour agir, mettez tout en oeuvre pour stopper ça. Pensez à faire réparer votre téléphone, votre machine à laver ou votre vélo plutôt que de penser immédiatement à le changer dès la première panne. Des magasins de réparation, des garages solidaires commencent à voir le jour dans les villes, soyez leurs clients.

L’économie circulaire consiste à passer d’un modèle ou tout se jette à un modèle où presque tout se répare et se recycle. C’est par exemple réparer sa voiture avec des pièces détachées d’occasion plutôt que d’acheter des neuves.