Aller au contenu

La vente en vrac par un épicier ou un primeur et le commerce de proximité étaient la règle avant l’arrivée de la grande distribution et de la surconsommation moderne. On achetait ses produits frais chez un producteur à côté de chez soi et on les mettait pèle mêle dans un sac.

Aujourd’hui, dans les années 2020, tous les produits vendus sont emballés et suremballés. Un produit vendu = un emballage à jeter, la planète n’en peut plus. Il faut que l’humanité change ses habitudes et limite drastiquement ses déchets ménagers et vise le “zéro déchet”

Connaitre l’essentiel pour acheter en vrac

Le changement de comportement des consommateurs démarre par acheter en vrac des produits sans emballages

La définition officielle de la vente en vrac est « la vente au consommateur de produits présentés sans emballage primaire en quantité choisie par le consommateur, dans des contenants réemployables ou réutilisables ». cf article 41 de la loi anti-gaspillage et pour une économie circulaire (modifiant l’article L 120-1 du code de la consommation)

Outre l’aspect écologique, les avantages de l’achat en vrac sont nombreux. Voici quelques conseils pour arrêter les emballages.

Les produits vendus en vrac

On trouve de nombreux produits en vrac en magasin ou sur les marchés. Ils sont classés en 2 grandes catégories :

Les produits alimentaires

  • Des produits en vrac courants tels que les fruits, les légumes, les œufs, la viande, la charcuterie, le poisson, le fromage, le pain à la découpe et divers autres aliments
  • Les aliments relativement courants, notamment les produits alimentaires secs (fruits secs, légumineuses, pâtes, riz, céréales, graines, sucre, épices, farine café)
  • Les denrées en vrac peu fréquentes. Il s’agit des aliments transformés comme la passata, le sucre impalpable, la pâte à tartiner, la pâte à pizza,…
  • Les aliments liquides (vinaigre, huiles, vin, eau, lait, le yaourt, etc.)

Les produits d’entretien, les lessives et les produits cosmétiques

  • Les produits cosmétiques (savon, parfum, dentifrice, crème, ….)
  • Les détergents, notamment les produits pour lessive, de vaisselle, etc.
  • Les articles pour jardinerie, bricolage, animalerie et autres

Les produits vrac alimentaire sont les plus faciles à trouver contrairement aux marchandises sans emballage non alimentaires (produits d’entretien, de lessive, cosmétiques, d’hygiène, etc.).

Certains produits ne peuvent pas être vendus en vrac :

  • Lait, compléments alimentaires, produits alimentaires infantiles, produits surgelés pour des questions de santé publique
  • Les produits d’Appellation d’Origine Protégée pour des raisons de traçabilité
3 bonnes raisons d’acheter en vrac

Les avantages de l’achat en vrac

L’achat de produits sans conditionnement permet de :

  • diminuer le gaspillage en achetant la quantité nécessaire
  • Réduire complètement les emballages jetables
  • réduire les emballages utilisés par le commerçant pour son activité (nombreux cartons par exemple)
  • Mieux conserver les légumes, contrairement à ceux pré-emballés qui moisissent en étant stockés
  • Réaliser des économies, car les produits vendus en vrac sont 10% à 45% moins chers que ceux pré-emballés
  • Et la liste n’est pas exhaustive …

Où acheter en VRAC ?

Il existe dans la plupart des villes Françaises des magasins spécialisés dans la vente de produits en vrac, mais aussi des magasins BIO où vous pouvez acheter de nombreux produis au poids.

Au marché, dans les commerces de proximité, les épiceries coopératives, vous pouvez commander ou acheter des produits alimentaires, via un GASAP (Groupes d’Achat Solidaires de l’Agriculture Paysanne), un GAC (groupe d’achat collectif) ou la Ruche. Les grandes surfaces commencent se mettre au vrac pour satisfaire la demande en hausse des consommateurs en proposant des produits tels que les fruits et légumes, les céréales, le riz, les pâtes ou autre

Un GASAP, c’est quoi ?

Produire vos propres sacs à vrac

Vous pouvez vous-même confectionner facilement ou obtenir un tuto pour coudre votre propre sac à vrac si vous ne disposez pas de sac réutilisable.

Sur la toile, de nombreux tutoriels permettent de coudre très facilement vos propres sacs pour l’achat de marchandises pêle-mêle avec un tissu récupéré (nappe, essuie/serviette, rideau, etc.) ou un vieux t-shirt. Si vous n’avez aucun savoir-faire en couture, vous pouvez réaliser un fourre-tout sans couture pour transporter votre lunch de midi, pour ranger vos chaussures ou pour emporter les effets de vos enfants lors de vos balades.