Aller au contenu

Un concessionnaire auto est professionnel de la réparation automobile qui a signé un contrat de concession avec un groupe automobile. Ce garagiste intervient dans l’entretien, la révision et la réparation de tous les modèles de voiture de la marque qu’il représente.

Le concessionnaire auto en 4 points

Un concessionnaire automobile est le vendeur et mécanicien officiel de tous les modèles de voitures d’un constructeur auto sur un territoire donné. Il est chargé de conseiller le client lors de son achat et des réparation. Retour sur les rouages de la concession auto.

Quelles sont les missions d’un concessionnaire auto ?

Le concessionnaire auto est le gérant d’une société qui vend exclusivement les modèles de voitures neuves d’un constructeur de véhicule. Sa mission principale consiste à conseiller et à orienter le client lors de l’achat. Il reçoit le client, s’imprègne de ses besoins et de son budget, lui propose des modèles adaptés à ses besoins et lui donne les modalités de paiement.

Le responsable de la concession est chargé également de gérer les dossiers de vente et de livraison de toutes les voitures achetées. Il vend également les pièces détachées et les accessoires des modèles de véhicules du concédant.

Le concessionnaire propose des prestations d’entretien, de révision et de réparation des voitures de la marque qu’il représente.

Quelles formations pour devenir concessionnaire auto ?

Pour devenir concessionnaire auto, vous devez d’abord obtenir un bac général ou technologique, puis passer un BTS négociation relation client ou technico-commercial. Vous pourriez ensuite passer un certificat de qualification professionnelle de conseiller commercial automobile.

Quelles sont les qualités d’un bon concessionnaire ?

Un concessionnaire doit avoir un grand sens du relationnel et être un bon négociant. Il doit avoir les aptitudes nécessaires pour convaincre le client potentiel à passer à l’acte d’achat ou pour lui proposer des voitures adaptées à son besoin de déplacement, à son goût et à son budget.

C’est le concessionnaire qui représente l’image de marque du fabricant, il doit avoir une présentation irréprochable et maîtriser parfitement les caractéristiques des véhicules qu’il vend.

Comment faire pour ouvrir une concession auto ?

L’ouverture d’une concession auto requiert d’abord une étude du marché de l’automobile et la connaissance de la réglementation applicable aux concessionnaires.

La seconde étape consiste à définir le concept de la future concession automobile et son statut juridique. Vous pouvez choisir de vendre pour une seule marque ou pour plusieurs marques.

Une fois le choix fait, vous pouvez créer ou racheter un fonds de commerce de concessionnaire automobile.

Soulignons que la création d’une concession demande la signature d’un contrat de concession avec le constructeur auto qu’on souhaite représenter.